Rechercher
  • Chrystelle Bertrand

L'Art-thérapie c'est quoi?

Angela Evers, dans son Grand Livre de l’Art Thérapie évoque les « créations spontanées qui sont autant de mines d’informations sur la vie psychique et l’état émotionnel . La thérapie, par l’écoute et le travail de prise de conscience des comportements et des émotions, de leur influence sur la vie et la santé, vise à rendre plus responsable, donc plus autonome, en aidant à se défaire de croyances toxiques et en acquérant de nouvelles limites. »


L’art thérapie rejoint la psychanalyse en ce sens qu’elle révèle une partie de ce qui est profondément ancré dans votre inconscient. Elle est un outil d’expression non verbale de votre moi profond. Qu’est ce qui s’exprime que vos filtres rendent inaccessibles au conscient ? Les dessins, ou toute œuvre créative (faut-il rappeler qu’un simple coup de pinceau ou gribouillis aux pastels est en soi une œuvre sans aucune nécessité de produire une œuvre esthétique), exprime un bout de vous, de votre personnalité, de vos ressentis du moment, de vos difficultés…

L’œuvre dessinée devient support de discussion et le dépôt de l’image intérieure sur un support extérieur à soi permet déjà cette distanciation, par la matérialisation de l’émotion ou de la pensée. « en faire un objet différencié du reste de notre personnalité et des réalités de notre vie. » En outre J’ai des pensées, j’ai des émotions,… mais je ne suis pas mes pensées, je ne suis pas mes émotions (Assagioli, Psychosynthèse)


L’art thérapie vous redonne la main sur vos croyances, vous êtes acteur de votre vie et pouvez vous libérer du dogme des jugements et des émotions envahissantes.


Ce qui est dessiné en Art thérapie doit-il être analysé ? En Art thérapie évolutive nous considérons qu’il est important pour des prises de conscience d’évoquer avec l’auteur du dessin ce qui s’exprime sur le papier. La mise en mots est importante. Il ne s’agit pas d’interpréter et d’orienter vers des convictions personnelles mais de suggérer des pistes qui vont résonner ou pas chez la personne en thérapie. Il s’agit d’être extrêmement prudent pour permettre à la personne accompagnée de valider ses propres ressentis. En outre, l’art thérapeute évolutive ne doit pas imposer une lecture arbitraire d’un symbole dessiné, mais travailler le sens par association avec ce qui est dit et exprimé par ailleurs par le patient. En effet aucune image ne saurait raconter la même histoire car il s’agit d’images liées au vécu personnel de chacun. Ainsi, le choix de l’art thérapeute sera signifiant également parce que celui-ci a aussi des références personnelles, culturelles et artistiques qui lui sont propres et qui induiront une posture personnelle, même si toute posture thérapeutique de relation d’aide impose la neutralité bienveillante et le discernement permanent sur ce qui produit un effet miroir.

« En art thérapie, c’est le lien entre ce qui est exprimé et ce qu’il signifie pour son créateur qui est au centre de la rencontre thérapeutique. Le patient et l’art thérapeute vont en quelque sorte convertir cette représentation en données sensitives et en indices émotionnels. En un mot, ils vont essayer ensemble de comprendre le puzzle, de le recomposer dans sa totalité. »


Il faut bien différencier Créativité de Création Artistique : la Créativité vient du mot Creativity et a été utilisé la première fois dans les années 40s aux Etats-Unis par les sociologues Abraham Maslow et Carl Rogers. Il s’agit d’un « art de vivre », la manière dont vous allez utiliser votre énergie vitale pour agir dans votre vie et comment cette énergie va se répandre dans votre être. L’art thérapie n’amène pas à travailler sur votre capacité à créer une œuvre artistique, mais sur votre capacité à créer votre vie.


« l’art t améliore les états dépressifs, les affections psychosomatiques, les problèmes de dépendance et les troubles de l’apprentissage. » Loin d’être exhaustif, on peut également ajouter à cette liste l’amélioration de l’élan vital, de l’énergie par la libération des émotions limitantes, et l’amélioration de l’estime de soi par la compréhension des différentes énergies qui nous animent. Découvrir ses différentes facettes de notre personnalité c’est ce que propose l’art thérapie.


« quand vous êtes à la gym le lundi, vous vous occupez essentiellement de votre corps ; quand vous venez à l’atelier d’art thérapie, vous vous occupez de ce qu’il y a là (en montrant son front) et là (en montrant son cœur) et du lien qu’il peut y avoir entre les deux.»


Le poids des mots : thérapie créative (terme utilisé aux pays bas), me parait mieux correspondre à la réalité de l’art thérapie, car le mot français suggère en soi une approche artistique nécessaire, hors l’art thérapie est tout sauf un cours de dessin, l’important est le cheminement, le processus et surtout pas le résultat. Bien sûr que ce dernier peut parfois être valorisant, on le conserve pour que le temps fasse son œuvre, mais il n’est pas nécessaire de le conserver indéfiniment. L’image subliminale qui va s’ancrer à la vue de vos œuvres finalisées dans un but élévateur nécessite un temps de digestion, puis un lacher prise sur l’œuvre matérialisée pour laisser faire l’énergie libératrice, le mouvement évolutif.


En Art thérapie évolutive, une méthode développée par Marie-Odile Brethes, le dessin va être transformé, égayer, affirmé, découpé, superposé, déchiré, retravaillé à l’envie en fonction de l’objectif et de l’intention première de son créateur. L’idée est d’orienter de façon consciente, pas à pas, de la libération des blocages à la pensée positive. Angela Evers ne dit pas autre chose : « recycler les traumatismes vécus vers quelque chose de positif et d’essayer de faire renaitre la confiance dans ses propres ressources ».


L’art thérapie pour Angela Evers c’est « composer, chercher la cohérence et le lien entre les éléments, apporter une touche de lumière, accentuer les contrastes, prendre du recul pour ne pas se perdre dans les détails, adoucir une courbe, unifier, libérer le geste, regarder encore. Ces expressions qui accompagnent la création picturale, qui démontrent que peindre c’est comprendre et regarder ce qu’on pensait pourtant connaître, sont autant de métaphores qui nous apprennent à vivre et à nous découvrir, à faire le lien entre l’intime et l’universel. »


En Art thérapie évolutive, nous partons de la compréhension du chemin personnel pour l’élever dans un cadre plus vaste et plus grand, le transpersonnel, car ne qui nous touche rebondit sur ce qui touche l’ensemble de la société, et comme un vase communiquant à double sens, la société et ses réalités est le terreau de ce qui nous touche. Nous sommes une partie intégrante de notre système environnant et l’inconscient collectif et familial agit sur notre propre inconscient.


Dans le stage d’art thérapie évolutive Art et Nature, nous dessinons le vivant, le Je suis. Nous nous inspirons des modèles de la nature mais chacun en fait évidemment une transposition personnelle. Au travers d’une marche phronique (exercice de marche méditative inspirée des techniques de Sophrologie) nous éveillons nos sens à la redécouverte de ce qui nous entoure, et nous centrons autour de l’infinie richesse de l’infiniment petit qui nous entoure. Chacun trouve sa place dans son environnement. Trouver sa place amène à prendre conscience de sa valeur, l’aboutissement d’un travail de gestion des émotions. L’art thérapie est un formidable outil d’accompagnement pour apprendre à gérer ses émotions, à calmer son mental, à travailler sur l’image de soi et son schéma corporel, et à retrouver enfin un équilibre psycho-corporel.


Je reste à votre disposition pour expérimenter l'art thérapie ensemble, que ce soit en présentiel à Montaigu-Vendée, à Nantes ou Cholet, ou en distanciel pour des télé-séances tout aussi enrichissantes.

25 vues0 commentaire